La vie en corse

La vie en corse

Connue à travers le monde pour son charme et ses richesses naturelles, son peuple montagnard, mais aussi son actualité politique mouvementée, celle que l’on surnomme l’Île de beauté continue à séduire.

 

La vie administrative, politique et économique de la Corse

D’un point de vue administratif, la Corse est composée de deux départements : la Corse-du-Sud et la Haute-Corse, dont les chefs-lieux sont respectivement Ajaccio et Bastia. Avec ses 260.000 habitants, elle présente une des densités de population les plus basses de l’ensemble du continent européen. Cette donnée s’explique par les nombreuses montagnes de l’île, qui poussent les Corses à se regrouper sur les côtes, les deux préfectures comptant 50 % de la population.

Son économie est en souffrance, avec un PNB par habitant parmi les plus faibles de France, un fort taux de chômage. Heureusement, la destination reste très prisée des touristes, essentiellement d’avril à octobre. Cette industrie créatrice d’emplois saisonniers et très prolifique est d’ailleurs le pilier de nombreuses activités, grâce à 2 millions de visiteurs qui viennent chaque année découvrir sa nature exceptionnelle ainsi que ses sites célèbres, et profiter de sa qualité d’accueil et sa douceur de vivre.

Les secteurs de l’agriculture et de l’élevage aussi conservent une place privilégiée du fait de toutes les traditions culinaires qui y sont rattachées, comme la charcuterie, les fromages de chèvre et de brebis, les clémentines et kiwis, mais également d’autres produits de qualité distinctifs de la Corse à base d’olives, de châtaigne…

 

Une vie sociale et culturelle à l’identité forte

Bien que la modernité ait apporté un profond changement en un siècle, certaines traditions se sont perdues, comme les sérénades ou la transmission orale des chants, des légendes et du savoir.

D’autres sont cependant restées, notamment la religion, toujours importante, comme en témoignent les processions de pénitents dans les villages les jeudis et vendredis saints, ainsi que les rites religieux liés avec la mort.

Autre héritage de son histoire transmis de génération en génération, l’organisation de la vie en Corse se fait autour du noyau familial ou du clan, dont les membres se doivent fidélité, solidarité et protection. Les amis aussi sont sacrés dans l’île, considérés presque comme des membres à part entière de la famille. Ces traditions encore préservées sont un lien avec les cultures méditerranéennes et insulaires.

Les arts occupent une place importante. Les Corses adorent la musique de groupes de plus en plus nombreux, le théâtre dans la langue locale ou en français revient sur le devant de la scène, divers festivals sont organisés qui mettent à l’honneur des films de différentes nationalités.

Les musées aussi revivent, comme à Ajaccio où un établissement est dédié aux peintures italiennes, à Corte où se trouve le Musée de la Corse ou encore le FRAC Corse, en pleine reconstitution de ses collections d’art contemporain. Plus généralement, la vie culturelle et artistique retrouve un second souffle à travers les théâtres municipaux, les centres culturels et bibliothèques qui rassemblent les œuvres de philosophes et écrivains rendant hommage à l’île, sans oublier la cinémathèque de Corse à Porto-Vecchio.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *