Découvrir les coutumes et traditions en Corse

Découvrir les coutumes et traditions en Corse

Il est très utile et intéressant de s’intéresser aux coutumes et tradition du pays dans lequel on se rend. Pour la Corse c’est pareil, l’île de beauté a aussi son histoire et ses habitudes, les corses sont très fiers il serait fâcheux d’avoir une mauvaise aventure avec eux pour un non respect de leurs traditions.

La vendetta

Nous parlions de fierté il s’agit-là d’honneur, pendant des siècles durant des familles se déclaraient la guerre pour une insulte à sa famille. Le problème c’est que cela causa jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale 900 morts par an, aujourd’hui cette pratique n’est plu mais il existe toujours les fameux règlements de compte.

oeil_sainte_lucie_corse_religionLes yeux de sainte Lucie

Selon la légende, sainte Lucie après avoir accompagné sa mère très malade à la tombe de sainte Agathe, donna tous ces biens aux pauvres pour remercier le seigneur de la guérison de sa mère. Puis elle, s’arracha les yeux et les donna à son fiancé, qui trouvé que son don était une offense à César. Une autre version qui s’approche plus du coquillage porté en pendentif, appelé œil de sainte Lucie, elle se les arracha et les jeta à la mer. Aujourd’hui on porte l’œil de sainte Lucie comme un signe porte bonheur.

Le sorcier

Il est aussi appelé selon la région culpatore, acciacatore, ou plus généralement mazzeru. Il s’agit d’un sorcier qui par un rêve va faire une chasse nocturne, il tuera alors le premier animal sauvage ou domestique qu’il rencontrera en le frappant violement. Il retourne l’animal sur le dos et le visage de la bête se transformera pour devenir la tête de la prochaine personne à mourir que connaît le sorcier. A partir de ce moment précis, il ne reste plus qu’entre trois jours et un an maximum à vivre à cette personne.

Le catenacciu

Il s‘agit d’un homme choisit quelques années avant la procession et que seul le curé connait le nom, qui va faire porter la croix de 37 kilos sur plusieurs kilomètres et tomber 3 fois comme le Christ. Il faut savoir que les hommes se battent pour être choisi, que le catenacciu est en rouge et a un boulet à l’une de ces chevilles. Il est suivi par un pénitent vêtu de blanc représentant Simon de Cyrène et 8 autres vêtus de noirs qui représentent les juifs.

Si le sujet vous intéresse car la Corse est pleine de légendes et mystères qui sont passionnants, je pourrais faire d’autres articles. Ne vous étonnez pas de l’importance de la religion car la Corse est très catholique.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *