Ce qu’il faut savoir avant de voyager en Corse

Ce qu’il faut savoir avant de voyager en Corse

La Corse est une destination de rêve pour des vacances avec sa grande variété de paysages et son patrimoine naturel riche. Si vous prévoyez une petite escapade sur l’Ile de Beauté, voici tout ce qu’il faut savoir.

 

Que voir et faire quand on voyage en Corse ?

Le territoire Corse mesure 183 kilomètres du nord au sud et 83 d’est en ouest. Il comprend le département de la Haute Corse, dont Bastia est le chef-lieu et celui de la Corse du Sud, où Ajaccio est la plus grande ville.

La Nature a été généreuse avec l’île. Au Nord de Bastia, découvrez les petites criques du Cap Corse, surmontées de côtes abruptes. Du côté du golfe de Porto, vous vous émerveillerez devant les Calanches de Piana et la réserve de Scandola, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

De Calvi à Porto-Vecchio, ne manquez pas le parc naturel, riche de nombreux sites naturels représentant autant de visages différents de l’île, pour ne citer que les gorges de la Spelunca, la forêt d’Aïtone ou encore les Aiguilles de Bavela. Posées au milieu de la mer à 10 kilomètres de Bonifacio, un autre spectacle enchanteur vous attend sur les îlots Lavezzi, également nommées les « îles sanguinaires ».

Partout, au hasard de vos promenades, à Bastia et sa citadelle, à Corte et son château bâti sur un piton rocheux, la Corse recèle de trésors à l’authenticité préservée, de ses villages accrochés à la montagne, ses restaurants pittoresques, ses charmantes criques bien cachées…

Outre la visite des moindres recoins de l’île, les randonnées en montagne, que faire ? Si la culture vous passionne, les principaux musées (musée Bonaparte) et monuments se situent à Ajaccio. Et avec plus de 1000 kilomètres de côtes, les activités nautiques aussi sont possibles.

 

Comment aller en Corse et s’y déplacer ?

Pour vous rendre à l’île de beauté, vous avez le choix entre l’avion et les ferries. Dans le premier cas, vous atterrissez soit à l’aéroport d’Ajaccio, soit à celui de Calvi. Un service de taxi vous emmène ensuite au centre-ville, respectivement situé à 8 km et 7 km ; une navette assure également la liaison entre l’aéroport et le centre-ville à Ajaccio.

Si vous optez pour les ferries, la compagnie Corsicaferries part de Nice, Toulon, Savone, Piombino et Livourne, tandis que la SNCM propose des départs de Marseille, Toulon ou Nice vers Ajaccio, Bastia, Porto Vecchio et Calvi. En fonction de votre ville de départ et de destination, la traversée se passe parfois de nuit.

Sur place, plusieurs lignes de bus urbains ou touristiques desservent les différents coins de la Corse, mais la voiture est plus pratique (location auprès des grandes enseignes présentes partout ou la vôtre si êtes venus en ferry) pour accéder à tous les jolis endroits reculés de l’île. La location de 2 roues est également possible.

Attention, la Corse risque de vous surprendre par ses routes, des lacets étroits sur lesquels la conduite doit rester prudente, surtout lorsque vous croisez certains locaux. D’autant que les cochons, les chèvres et les vaches font partie intégrante du paysage.

Autre possibilité, les chemins de fer, permettent d’accéder à des points de vue exceptionnels en hauteur. Trois lignes existent : Ajaccio – Bastia, Ajaccio – Ile Rousse et Calvi – Ajaccio.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *